Axe "Acquisition langagière et bilinguismes"

Membres statutaires


C. Gunnarsson (MCF DEFLE, responsable de l'axe), Ch. Alazard (MCF DEFLE), E. Arroyo (MCF Espagnol), A. Bordetas (MCF Espagnol), C. Granget (PR SdL-FLE), B. Köpke (PR SdL), V. Marijanovic (MCF SdL-FLE), I. Saddour (MCF DEFLE), O. Theophanous (MCF SdL-FLE). 

Thématiques


L’augmentation de la population multilingue dans le monde place le bilinguisme et le multilinguisme au centre de l’approche neuropsycholinguistique ce qui représente des défis nouveaux pour la recherche. Nous l’abordons aussi bien à travers l’étude du bi- ou multilingue confirmé que du bilinguisme en émergence chez l’apprenant d’une langue seconde (L2) ou étrangère. Notre objectif est dans les deux cas de contribuer à une meilleure compréhension des processus de l’acquisition/apprentissage des langues ainsi que du traitement et de la gestion de deux langues en contact avec une approche (neuro)psycholinguistique, d’inspiration fonctionnaliste et basée sur l’usage. Nos méthodes s’appuient autant sur les analyses de corpus que sur les méthodes expérimentales, voire neurocognitives. 

Nos recherches s’organisent autour de trois volets :
 
  • Acquisition d’une langue en milieu guidé : un premier volet de nos recherches se concentre sur le processus acquisitionnel lui-même. Nous cherchons à contribuer à une meilleure compréhension du développement morphosyntaxique, lexical, phonético-phonologique et discursif de l’apprenant. Nous l’abordons principalement à travers l’étude de la production orale et écrite et de ses indicateurs (fluence, précision, complexité) aux différents stades acquisitionnels en prenant en compte la dimension multimodale et les implications didactiques possibles.
  • Gestion de plusieurs langues en contact : cet axe se focalise sur l’intervention de processus cognitifs et de mécanismes cérébraux non langagiers dans le traitement de plusieurs langues en compétition, notamment l’activation, l’inhibition et la flexibilité cognitive. Ces travaux englobent aussi les activités de contrôle des langues chez l’apprenant, la question des stratégies compensatoires, ainsi que des travaux sur la perte du contrôle sur une langue dans le contexte de l’attrition.
  • Profils d’usagers d’une langue seconde L2 : un autre volet de nos travaux s’intéresse aux profils individuels autant chez l’apprenant d’une langue seconde et/ou étrangère que chez le locuteur bilingue. Il s’agit d’étudier les habiletés différentiées dans l’appropriation d’une langue,  les variabilités inter- et intra-individuelles des rythmes et des itinéraires acquisitionnels et les variations dans l’usage des langues.

Quelques publications récentes :

Ahumada-Ebratt, L., Köpke, B. & Mytara, K. (2018). L’interaction entre les différentes langues du multilingue : entre influence translinguistique et attrition. Revue Française de Linguistique Appliquée, 23, 15-28. (les auteurs ont contribué à parties égales au chapitre et sont cités par ordre alphabétique) (publication invitée)
- Bordetas Bonilla, A. (2017). Théorie de la pratique théâtrale appliquée à la compréhension de l’oral en langue étrangère : entre réception et production. In M. Martinez (éd.), Le théâtre appliqué : enjeux épistémologiques et études de cas (pp. 59-72). Lansman – Collection Hispania.
- Bordetas Bonilla, A. & Colle-Quesada, M. M. (2018). Texte littéraire et langues étrangères : quelles représentations pour les futurs enseignants? Les Langues Modernes, 1-2018.
Duguine, I. & Köpke, B. (2018). Processing strategies used by Basque-French bilingual children for the expression of the subject-agent in Basque language. Linguistic Approaches to Bilingualism, mis en ligne le 10 décembre 2018. doi: 10.1075/lab.16047.dug