Conférence CEPEL Marion Fossard, Langage et cognition...Le cas des "anaphores"

Publié le 22 janvier 2023 Mis à jour le 2 février 2023
le 9 février 2023
16h20
Campus du Mirail, Maison de la Recherche, Amphi F417
cepel
cepel


par Marion Fossard, Professeure en Pathologie du Langage et de la Parole à l'Université de Neuchâtel (Suisse)

Résumé : Comment s’opère le choix d’une expression référentielle ? Utiliser un pronom anaphorique (il ou elle, par exemple) plutôt qu’une description définie ou un démonstratif, est-il affaire de hasard, de relations textuelles, de saillance cognitive, d’estimation du savoir partagé existant - à ce point du
discours - entre soi et l’autre (son interlocuteur) ? Au cœur des relations entre le langage et la cognition, l’anaphore – conçue comme une « procédure d’orientation attentionnelle servant à assurer la coordination de l’attention des interlocuteurs au cours du processus de communication » (Cornish, 1999) – offre de multiples prises pour interroger des processus comme la focalisation en mémoire, la (co)construction de représentations mentales, ou encore l’attribution de connaissances à l’autre. Ces différents aspects seront illustrés dans cette présentation à partir d’études psycholinguistiques menées auprès de participants présentant des états cognitifs variés.

Conférence organisée par le Cercle Étudiant Pour l'Étude du Langage (CEPEL), un collectif composé d'étudiant.e.s en Licence, Master et Doctorat qui ont pour intérêt commun l’étude de la langue. Pour retrouver le programme de la saison:  http://cepel.tlse.free.fr/