Docteur

Enhao ZHENG

  • Docteur en Sciences du langage
  • Coordonnées

    Adresse
    Maison de la recherche, E113 Université Toulouse - Jean Jaurès 5 allées Antonio Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9
    Bureau
    E113
    Tél
    05 61 50 24 71
    Mail
    enhao.leger-zheng@univ-tlse2.fr

    Discipline(s)

    SCIENCES DU LANGAGE & LINGUISTIQUE

    Discipline(s) enseignée(s)

    CHLA902V - Chinois de spécialisation pro
    CHLA802V - Chinois des affaires : compréhension écrite
    CHLA802V - Chinois des affaires : compréhension orale
    CHLA802V - Chinois des affaires : expression orale
    CHLA702V - Chinois des affaires : compréhension orale
    CHLA702V - Chinois des affaires : compréhension écrite
    CHLA702V - Chinois des affaires : compréhension orale
    CHLA702V - Chinois des affaires : expression orale
    CHLA602V - Langue et civilisation chinoise : compréhension écrite
    CHLA602V - Lexicologie
    CHLA502V - Langue et civilisation chinoise : compréhension écrite
    CHLA402A - Traduction (Thème)
    CHLA402A - Ecriture
    CHLA302A - Traduction (Thème)
    CHLA302A - Ecriture
    CHLA202A - Traduction (Thème)
    CHLA202A - Ecriture
    CHLA202A - Oral
    CHLA102A - Traduction (Thème)
    CHLA102A - Ecriture
    CHLA102A - Oral
     

    Thèmes de recherche

    Thèse soutenue le 11 mars 2022 (sous la direction de O. Théophanous): Inférence lexicale dans la compréhension écrite et acquisition subséquente du vocabulaire en chinois langue étrangère

    Je m'intéresse à l’utilisation de l’inférence lexicale en langue seconde/étrangère (L2) qui consiste en la déduction du sens d’un mot inconnu rencontré dans la lecture. Je cherchais à savoir 1) si l’existence d’un équivalent lexical dans la langue maternelle de l’apprenant pour un mot L2, ou la lexicalisation, influence l’inférence et l’acquisition subséquente de ce mot et 2) si une charge cognitive plus importante dans l’input aboutit à de meilleurs gains lexicaux pour ce mot.
    Selon les résultats de mon étude menée auprès d’apprenants francophones ayant un niveau intermédiaire en chinois, la lexicalisation n’a pas d’effet sur l’attention que les apprenants portent aux mots inconnus pendant la lecture, mais elle influence le choix de sources de connaissance des apprenants pendant l’inférence lexicale ; la lexicalisation n’est pas l’élément concluant dans le résultat de l’inférence lexicale, cependant, les apprenants ont davantage de difficultés à retenir les mots non lexicalisés à court et à long terme ; enfin, la combinaison de deux tâches post-inférence aboutit à de meilleurs gains pour les mots inconnus sur le plan formel.
    Mots-clés: Mots-clés : Inférence lexicale, acquisition incidente, lexicalisation, développement du vocabulaire en L2, chinois langue étrangère, oculométrie

    I'm interested in lexical inferencing in a second/foreign language (L2) which consists in deducing the meaning of an unknown L2 word encountered in reading. I investigated 1) whether the existence of a lexical equivalent in learner's native language for an L2 word, or the lexicalization, influences the inferencing and subsequent acquisition of that word and 2) whether a more important cognitive load in the input results in better lexical gains for that word.
    According to the results of our study of French-speaking learners with an intermediate level in Chinese, with no effect on learner’s attention to unfamiliar words during reading, lexicalization influences learner’s choice of knowledge sources during lexical inferencing; lexicalization is not the conclusive factor in the result of lexical inferencing, but learner has more difficulty retaining the meaning of unlexicalized L2 words in both the short and long terms.; finally, the combination of two post-inference tasks leads to better gains for unknown words, especially on the formal level.
    Keywords: Lexical inferencing, incidental acquisition, lexicalization, vocabulary development in L2, Chinese as a second/foreign language, eye-tracking

    Activités / CV

    Publication
    LEGER-ZHENG E. & THEOPHANOUS O. (2021). Inférence et apprentissage du vocabulaire : effet de la lexicalisation en première langue et de la tâche, Journal in English Vocabulary, Lexis 18.

    Communications
    - Zheng, E. (2021). La non lexicalisation dans l'inférence et l'apprentissage lexical en chinois langue étrangère. Colloque RéAL 2. Université de Toulouse Jean Jaurès (France). 05-07 juillet.
    - Zheng, E. (2021). Effet de la lexicalisation sur l'inférence et l'acquisition subséquente du vocabulaire écrit en chinois langue étrangère. Colloque des Jeunes Chercheur.se.s en Science Cognitives 2021. Fédération française des étudiants et jeunes actifs en science de la cognition. 13-14 mars.
    - Zheng, E. (2020). Etudier l’inférence lexicale dans la compréhension écrite en chinois langue étrangère avec une méthode triangulaire. 23èmes Rencontres Jeunes Chercheurs. Université Sarbonne Nouvelle (Paris 3).8-11 juin. (Communication orale admise)
    - Zheng, E. (2019). Inférence lexicale à l’écrit et acquisition du vocabulaire en chinois langue étrangère. Université de Lyon 2 Lumière (France). 21-22 novembre.
    - Zheng, E. (2019). L’inférence lexicale dans la compréhension écrite et son rôle dans l’apprentissage du vocabulaire en chinois langue étrangère (2e prix du jury). Journée Scientifique des Doctorants de CLESCO. Université de Toulouse II - Jean Jaurès (France). 18 mars.
    - Zheng, E. (2018). La stratégie d’inférence lexicale à l’écrit en chinois langue étrangère. Communication affichée à la Journée de rentrée de l’Ecole Doctorale CLESCO. Université de Toulouse II - Jean Jaurès (France). 23 octobre.
    - Zheng, E., Théophanous, O. (2018). La méthode de la pensée à voix haute pour examiner la stratégie d’inférence lexicale en chinois langue étrangère. ReAL2, colloque international en "Les méthodologies de la recherche dans le domaine de l’acquisition et de l’apprentissage des langues secondes". Université Paul-Valéry Montpellier 3 (France). 30 mai - 01 juin.
    - Zheng, E. (2018). L'inférence et l'apprentissage du vocabulaire en chinois langue étrangère. Journée d’étude Toulouse Mind and Brain Institute (TMBI): demi-journée scientifique "Langage, Culture, Société". CHU Purpan Toulouse (France). 14 mai.
    - Zheng, E. (2017). Une étude sur l'inférence lexicale dans la compréhension écrite en chinois langue étrangère. Séminaire URI Octogone-Lordat "Work in Progress". Université de Toulouse II - Jean Jaurès (France). 20 octobre.
     
    Activités professionnelles

    2008 – 2017    Enseignante de chinois, Université de Toulouse II - Jean Jaurès (Toulouse, France), niveaux: Licence 3, Master 1 et 2 en Langue Etrangère Appliquée.
    2011 – 2014, 2016 – 2017    Enseignante de chinois, Université de Toulouse I – Capitole (Toulouse, France), niveaux: Licence 1, 2 et 3.
    2014 – 2015    Enseignante de chinois, Université de Toulouse (Toulouse, France), niveau: débutant.
    2011 – 2013    Enseignante de chinois, ORT, lycée privé (Colomiers, France), niveau: débutant.  
    2005 – 2006    Enseignante de français, Crélune, institut privé de formation continue (Shanghai, Chine), niveau: débutant.

    Formation

    2015 - 2017 Master de recherche « Apprentissage et Didactique du Français Langue Étrangère », Université de Toulouse II – Jean Jaurès (Toulouse, France)